Le 30 mars 2018, les élèves de 6e, 5e et 4e du club "Un livre délivre" se sont rendus au salon du livre de Sarlat pour rencontrer l'illustrateur Martin Jarrie et découvrir avec lui des originaux de ses oeuvres...

Quel domaine de votre métier préféres-vous ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Pourriez-vous nous dessiner votre "tête du moment" ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Quel auteur aimeriez-vous illustrer ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Quelles sont vos sources d'inspiration ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Dans "Têtes de bulles", les textes sont écrits après que vos dessins sont finis. Etes-vous satisfaits du texte ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Comment avez-vous commencé dans votre métier ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Est-ce qu'il y a des personnes qui vous ont aidé à faire vos oeuvres ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Pourquoi y a-t-il un tel contraste entre vos dessins surréalistes et vos portraits ou vos natures mortes très réalistes au contraire ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Quelles sont vos techniques de travail ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
A-t-on déjà refusé une de vos oeuvres ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Y a-t-il encore des choses dans votre métier que vous rêvez de faire et que vous n'avez pas encore réalisées ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Depuis combien de temps travaillez-vous sur vos oeuvres d'art ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Avez-vous envie de faire de la bande dessinée ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Parmi tous les livres que vous avez illustré, quel est votre préféré ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Que préférez-vous dans votre métier ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Aves-vous un dessinateur modèle ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Vous êtes illustrateur, mais avez-vous aussi écrit des textes ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Introduction - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Quand avez-vous eu l'idée d'être illustrateur ? Est-ce que vous vouliez déjà faire ce métier quand vous étiez enfant ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00
Comment travaillez-vous quand vous illustrez un texte ? - Martin Jarrie
00:00 / 00:00

Merci à Arthur, Keryann et Kyliann pour ce reportage